Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




dimanche 25 décembre 2016

Raj Kamal Jha :Elle lui bâtira une ville

     Trois personnages vont évoluer dans ce livre étrange et attachant, des héros portant en eux une histoire lourde et une immense solitude : Homme, Femme et Enfant ainsi nommés.
      Ils vivent ou survivent dans une mégapole indienne où tout proclame le luxe effréné et impitoyable face à la plus infâme pauvreté. Ils nous entraînent dans une sarabande déchirante où l'imaginaire dépeint la plus sordide des réalités.
     Homme, d'origine très modeste,  a réussi dans l'immobilier et devenu milliardaire, écrasé par la certitude que l'argent peut tout payer y compris ses plus inavouables fantasmes. Il passe son temps dans son appartement de très grand standing et dans sa limousine avec chauffeur.
      Là, il se laisse aller à ses rêves et ses cauchemars, comme par exemple son envie de tuer ou  de violer des petites filles, de faire du mal.
     Lors d'une virée, il ramène chez lui une pauvre mère et sa fille avec un ballon rouge tenu par le poignet. Homme les lave, les nourrit et au bout de la nuit les reconduit sur leur trottoir...
     Femme est une veuve qui vieillit seule. Sa fille unique, a fugué à l'âge de 19 ans, sans explication. Cette dernière revient, meurtrie et mutique, chez sa mère mais ne souhaite que dormir, ne surtout pas répondre aux questions maternelles.
     Pourtant la mère se souvient, c'était une petite fille aimante et attentionnée. Mais elle n'a pas supporté de voir son père remplacé, aujourd'hui que lui arrive-t-il ?
     Enfant, est un bébé abandonné une nuit de canicule sur un tas d'ordures face à un orphelinat. Une infirmière va s'occuper de lui mais un jour grâce à la complicité d'une chienne incroyable il va s'échapper.
     Mêlant imaginaire poétique et réalité sans vibrante, l'auteur utilise une narration changeante et nous tient en haleine dans cette peinture détaillée et glaçante de la société indienne où luxe et misère existent côte à côte.
      Ce roman passionnant, un véritable coup de cœur pour cette fin d'année, m'a fait penser à Murakami pour son côté onirique et poétique. La vie et les pensées paranoïaques d'Homme ainsi que la technique d'énumération des listes de marque (vêtements, boisson) m'a rappelé le name dropping cher à Breat Easton Ellis et son délirant American Psycho.
      Un roman qui nous tient, nous émeut et nous invite à une réflexion profonde sur les besoins véritables de l'homme.
Jha Kaj Kamai - Elle lui bâtira une ville - Editions Actes Sud - Traduit de l'anglais (Inde) par Eric Auzoux - 416 Pages - 23.50 €



Aucun commentaire: