Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




jeudi 12 août 2010

Erri de Luca : Le jour d'avant le bonheur

Dans son dernier roman, l'auteur nous entraîne à Naples, sa ville natale et nous la décrit aussi sensuelle et caressante que violente et impitoyable. Le narrateur, un petit garçon de 13 ans, nous raconte son histoire. Celle d'un petit orphelin de l'après-guerre, dans une ville qui n'a pas toujours été glorieuse mais qui a su garder sa fierté. Elevé par un concierge, Don Gaetano, qui lui apprendra la vie plus que les livres qu'il dévore, plus que l'école. La vie avec des mots simples, voilà ce que lui donne cet homme si attaché à lui.
Passant du conte initiatique au roman d'une vie, nous sommes touchés par les mots, remplis de lumière et d'absolu. L'auteur évoque les tourments de l'amour, les doutes de l'adolescence et le besoin de connaître ses origines. Nous suivons avec beaucoup d'émotion, ce petit garçon dans l'apprentissage des codes d'honneur et de vie. Depuis la loge de concierge il observe le monde, et les rencontres qu'il fera marqueront sa vie d'homme. Aidé par Don Gaetano qui voit tout, il apprendra. Sa rencontre avec une veuve et ensuite une jeune fille très particulière le conduira sur les chemins du plaisir et de l'amour.
Erri de Luca nous décrit les paysages napolitains avec beaucoup de magie, à la manière d'une confession il nous émeut sur ce récit initiatique d'un homme qui essaie de panser la blessure d'être fils de personne.

Aucun commentaire: