Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




mardi 22 janvier 2013

Philippe Besson : De là, on voit la mer

Dans son dernier roman,  Philippe Besson met en lumière la Toscane, chaude et sensuelle, dans un été qui n'en finit pas.
Et une superbe maison, sur les hauteurs de Livourne, de là, on voit la mer....
Et puis un couple en crise.
La femme écrivain bien sûr, très célèbre, a besoin de solitude pour créer. Laissant à Paris un  adorable mari, très compréhensif, elle part pour...la Toscane et la belle maison.
Seule, Louise s'abîme dans l'écriture d'un livre fort prometteur, l'histoire d'une pseudo veuve d'âge mûr qui succombe à la passion pour un jeune homme.
La femme de ménage italienne, seule autorisée à pénétrer dans son domaine, a un fils, Luca et c'est le coup de foudre. Il a vingt ans et lui redonne goût à la vie, à son corps, à tout.
Le mari resté à Paris est hospitalisé suite à un terrible accident de scooter, elle revient et là....
Philippe Besson, dans une écriture très très ramassée, nous sert des dialogues simplistes et niaiseux.
Les personnages deviennent des caricatures avec la femme mûre et le jeune homme très beau, la représentation de la morale par la mère italienne, et la description du  pauvre mari souffrant dans son corps et son âme.
Louise est antipathique et égoïste et le livre ne fait même pas ressortir son talent littéraire.
Quant aux autres...L'auteur ne prend pas la peine de fouiller des fêlures ou des questionnements profonds, ils sont insipides comme cette histoire.
Quelques thèmes chers à l'auteur sont présents, comme la place de l'écriture dans une vie amoureuse, la désillusion de l'amour, la création.  Même les images récurrentes de l'accident de voiture de Piccoli dans "les choses de la vie" ne rendent pas ce texte attachant.

3 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Jean-Paul a dit…

Tout à fait d'accord. Puis-je vous suggérer deux lectures? "Viviane Elisabeth Fauville" de Julia Beck et "Livro" de JL Peixeto.

Marie a dit…

Merci Jean-Paul : je prends note des lectures, je ne connais pas
à bentôt