Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




mercredi 3 juin 2015

Henning Mankell : Daisy Sisters

     Suède années 1980. Evior a 39 ans, elle est conductrice de pont roulant, un travail particulièrement dur. Elle a eu trois enfants de pères différents et vit avec Peo, son dernier compagnon, veilleur de nuit.
     Evior est la voix du livre, c'est par elle que passe le récit poignant de sa vie, de celle de sa mère, Elna, mais aussi de ces  femmes qui comme elle ont eu des rêves et des envies.
     C'est tout simplement l'éternelle histoire d'une vie qui débute mal et qui n'arrête pas de dérailler.
     Avec elle, nous  remontons le temps pour comprendre comment tout a commencé, en 1941.
     A 17 ans, Elna et Vivi, décident d'aller se balader en vélo près de la frontière entre la Suède et le Danemark. Elles se surnomment les Daisy Sisters,clin d'oeil à une lointaine Amérique et resteront amies pour toujours.
     C'est la guerre et elles font la connaissance de jeunes soldats suédois.
     Elna subit un viol et tombe enceinte, elle voit son destin bouleversé à jamais. A l'âge de l'insouciance, elle est confrontée à une société figée où l'avortement est illégal. 
     Elle donne naissance à Evior avec qui elle entretiendra des relations difficiles. 
     A son tour Evior décide de prendre sa vie en main. Elle quitte la maison pour devenir une couturière.
     Nous suivons sa vie faite de bonnes et de mauvaises rencontres et d'un chemin difficile.
     Elle fera tout pour ne pas vivre la vie de sa mère, mais le destin la rattrapera tout aussi brutalement.
     Henning Mankell oublie sa verve policière pour nous dépeindre une société en mutation. Si les époques changent, les femmes semblent toujours se débattre avec une réalité souvent cruelle.
     Être femme, mère, épouse, ouvrière et conserver ses rêves et ses envies est très difficile.
     Les personnages aussi évoluent, et l'auteur dépeint parfaitement les idéologies qui restent ancrées comme la difficile égalité dans le travail, la question de l'avortement, la place de la femme dans la société ou tout simplement dans sa propre famille.
     A noter, que c'est le tout premier livre d'Henning Mankell, paru en 1982 et enfin traduit en français.
     Point de légendaire inspecteur Wallander mais une société suédoise décortiquée, fouillée qui dépeint la condition féminine et ouvrière.
     C'est sombre et cruel, souvent triste mais l'histoire de ces femmes est touchante.
     On reste derrière elles, juste au cas où....
Henning Mankell - Daisy Sisters - Editions Seuil - 522 pages - 22.50 Euros




2 commentaires:

dany17 a dit…

Je vous remercie ! j'ai beaucoup aimé ce livre ! vous m'avez donné envie de le lire .Je découvre cet écrivain par la même occasion ...

marie rossi a dit…

Merci pour votre mot
Il est plus connu pour ses romans policiers mais j'aime son écriture dans les autres fictions
A bientôt