Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




mardi 23 juin 2015

Ron Rash : Incandescences

     Ron Rash fait partie des grands auteurs américains contemporains. Né en 1953 en Caroline du Sud, il a choisi la nouvelle comme genre littéraire à son dernier ouvrage.
     Avec certaines nuances dans la qualité, elles possèdent toute le style Ron Rash dont l'écriture nette nous transporte sur ces terre oubliées du rêve américain.
     Nourries de la nature brute et sauvage des Appalaches, qu'il connaît bien, les nouvelles racontent à des périodes et des saisons différentes la vie de gens pauvres tous  porteurs de valeurs humaines, mais qui malgré eux sont confrontés à leur délitement.
     De la guerre de Sécession en passant par les années 50, les personnages depuis leur naissance se battent pour survivre, dans la misère et la violence, la mort devient parfois nécessaire.
     Beaucoup de misère et des destins qui basculent dans le meilleur comme dans le pire. On y vole des oeufs pour ne pas mourir de faim, on pille des tombes pour soigner sa mère.
     Du courage et un certaine pugnacité pour s'en sortir malgré la Grande Dépression qui a plongé les habitants de cette contrée dans la plus grande des misères.
     Et puis, la chute de ces êtres perdus à qui il n'a pas été beaucoup donné.
     Beaucoup de méthamphétamine pour aider à se sortir d'un quotidien sans horizon. La nouvelle "l'Envol" bouleverse par l'amour de ce petit garçon pour ses parents perdus dans la déchéance de la drogue. Un style poétique pour une fin terrible, un amour impossible à donner.
     Dans ces nouvelles, Ron Rash nous transmet l'esprit de la culture ancienne difficile à concilier avec la société moderne dans laquelle toutes les valeurs ont été bousculées.
     Un livre poignant, très fort pour connaître les contrastes qui font l'Amérique.
Ron Rash - Incandescences - Editions Seuil - 202 Pages - 20 Euros


2 commentaires:

Marie-Claude Rioux a dit…

Magnifique, ton billet! J'y étais à nouveau...
J'ai adoré ce recueil... C'était le premier bouquin de Ron Rash que je lisais, et ce ne sera pas le dernier!
J'en parle là: http://hopsouslacouette.blogspot.ca/2015/06/incandescences-les-histoires-creve.html

Marie a dit…

Merci Marie-Claude
dans une terre d'ombre ou un pied au paradis tu retrouveras son univers comme dans les nouvelles que tu as aimées
à bientôt