Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




vendredi 12 février 2016

Olivier Adam : La renverse

       Installé depuis 10 ans en Bretagne, le narrateur, Antoine vit en solitaire. Il a voulu fuir son passé en quittant ses parents et la maison familiale d'une petite ville de province près de Paris.
       Dans sa fuite, il a laissé derrière lui le scandale qui a fait exploser son quotidien.
      C'est justement son passé qui lui revient à l'heure des informations dans un café. Il apprend la mort par accident de JF Laborde.  Le sénateur-maire et ancien ministre avait été éclaboussé par une sombre histoire politico-sexuelle.
     La mère d'Antoine était à l'époque adjointe aux affaires scolaires, nommée par Laborde elle était aussi sa maîtresse.
     Tous les deux sont accusés de viols sur deux jeunes femmes dans les locaux de la mairie.
     JF Laborde construit sa défense faite de manipulation et de menace et s'en sortira blanchi. 
     Pourtant de révélations intimes en révélations sordides, l'affaire s'étale à la une de tous les journaux et enflamme la commune. L'enquête met à jour certaines vérités sociales dérangeantes pour toutes les familles.
         Son père est un homme mutique, froid, témoignant peu d'amour pour Antoine et son jeune frère, Camille. Par contre il voue pour sa femme une indéfectible adoration.
     La mère d'Antoine joue sur les apparences, sur son statut de petite bourgeoise. Sa relation avec le maire lui a permis d'obtenir un emploi très en vue dans la commune. Méprisant les autres, elle multiplie les absences à la maison et montre le visage d'une femme à l'égoïsme monstrueux.
     Mais en apparence la famille ressemble à une famille modèle.
     Antoine revient ainsi sur les lieux de son enfance ravagée afin de comprendre comment sa famille en est arrivée là  et obtenir des explications aux silences et non-dits de ses parents.
     Comme un revenant, Antoine entreprend le chemin inverse. Les souvenirs qui le hantent vont lui permettre, non pas d'avoir des réponses à tout ,mais de pouvoir continuer son chemin vers la lumière et la vie.
     Dans son dernier opus, Olivier Adam donne la parole à un personnage fragile, taciturne et sombre, à la dérive de la vie. C'est l'histoire d'une fuite en avant ou comment se reconstruire quand on a rien vu venir et que le monde s'effondre.
     Malgré une histoire sombre souvent glauque, l'auteur nous offre une Bretagne magnifiée et l'on sent son amour pour ces paysages.
     Les personnages sont attachants, enfants bafoués par des adultes hypocrites et égoïstes.
     Avec une plume rapide, un style direct, Olivier Adam nous sert un livre émouvant et un récit touchant.
Olivier Adam - La renverse - Editions Flammarion - 268 Pages - 19 Euros

2 commentaires:

Virginie a dit…

Je l'ai vraiment beaucoup aimé ! Un de ses meilleurs romans !

marie rossi a dit…

Merci Virginie pour ton mot,
Effectivement il.est très très bon !