Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




lundi 26 septembre 2016

Luc Lang : Au commencement du septième jour

     Luc Lang écrit ici dans son dernier roman, un texte magnifique sur l'histoire d'un homme, Thomas.
     Sa vie bascule en pleine nuit, quand le téléphone sonne et qu'il apprend que sa femme, Camille, est victime d'un très grave accident de voiture sur une route de Normandie. Que faisait-elle là ? 
     C'est à ce moment précis que nous pénétrons dans son existence, celle d'un père de deux enfants, d'un mari, d'un homme d'affaires accompli.
     Et là, on ne le lâche plus.
    Thomas va essayer de comprendre, mais surtout d'apprendre. Il mènera à sa façon une enquête pour connaître les raisons pour lesquelles Camille se trouvait là, à cette heure.
     Il remontera le passé, plongeant ainsi dans une quête qui lui mettra sous les yeux les failles de sa vie.
     De Normandie où Camille est plongée dans un coma, à Paris où Thomas se retrouve débordé par la gestion de son travail et ses deux enfants,nous le voyons changer, nous le voyons se délester de tout ce qui encombre une vie : les disputes, les non-dits, les vanités.
      De sa réflexion sur quel sens donner à sa vie, Thomas en fait une quête lumineuse pour renouer avec un passé oublié et meurtri.
     Dans les Pyrénées d'abord avec son frère, berger ayant repris l'exploitation familiale, il s'approchera d'un être qu'il a mal connu. Il sera confronté à la transmission, au travail mais aussi à la famille et ses secrets.
      En retrouvant sa sœur, médecin au Cameroun, Thomas retrouve les liens de la filiation, de l'identité et sur ce qui fonde ou sépare une famille.
      Tantôt haletant, tantôt abattu, Thomas n'aura de cesse de se tourner vers le futur.
       D'une histoire simple, l'auteur en fait un texte riche sur les questionnements de vie, pas de réponse pourtant puisque l'essentiel est ailleurs.
       L'histoire d'un homme qui tente de reprendre sa vie en main, de rattraper un passé enfoui et de continuer encore.
       Du rythme, un style et un ton pour un très bon roman.
Luc Lang - Au commencement du septième jour - Editions Stock - 544 Pages - 22.50 €
      

Aucun commentaire: