Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




dimanche 12 février 2017

Jean-Paul Dubois : La succession

     Le dernier roman de Jean-Paul Dubois nous entraîne dans la vie de Paul, comme toujours chez Dubois, et dans une histoire à l'humour caustique qui cache de bien sombres choses, comme toujours.
     Paul, le héros, vit depuis quelques années à Miami où il joue en professionnel à la pelote basque. Il est heureux dans la passion du sport, dans une certaine insouciance avec de sincères amitiés, il lui manque un peu d'amour  mais pour Paul ce sont ses plus belles années, en plus il les vit sous le soleil.
     Il apprend le suicide de son père à Toulouse. C'est du huitième étage, que ce médecin toujours en activité, a décidé de mettre fin à ses jours.
     C'est le retour en France pour Paul, à Toulouse, dans la maison familiale  pour régler les problèmes de succession avec un détour dans le Pays Basque, qu'il aime (mais tout le monde aime le Pays Basque !) et où il a découvert la pelote un certain été.
      Paul se souvient du dernier été et de sa fuite, refusant d'être médecin, refusant la succession assurée, le cabinet médical dans la maison à Toulouse. Le départ pour Miami et ses frontons, et l'océan et les années qu'il mettra entre lui et sa famille trop névrosée, trop décalée.
     Il faut dire que des suicides il y en a eu. D'abord son grand-père dont la vie et l'itinéraire peuvent susciter des interrogations cocasses, ensuite l'oncle qui a toujours vécu avec eux et sa mère et dont les comportements restent encore aujourd’hui énigmatiques. 
     La plume de Dubois se fait ironique, les anecdotes pétillent  et l'humour est léger.
     Puis les souvenirs reviennent plus lourds, plus profonds et ils nous chavirent.
     Paul découvre deux carnets noirs dans le bureau de son père, une étrange comptabilité que Paul va essayer d'analyser car tapie entre les lignes se trouve la véritable succession.
      On retrouve avec un réel plaisir tout ce qui fait le style de cet écrivain. Il nous mène dans des histoires où règnent l'absurde et le délirant pour ensuite nous toucher au cœur avec des histoires familiales où le désespoir est profond, trop triste pour y échapper.
       Un livre très émouvant, qui trotte dans la tête longtemps après.
Jean-Paul Dubois - La succession - Editions de l'Olivier - 234 Pages - 19 €
     

Aucun commentaire: