Non, je n’oublierai jamais la baie de Rio

La couleur du ciel le long du Corcovado

La Rua Madureira, la rue que tu habitais

Je n’oublierai pas pourtant je n’y suis jamais allé



vendredi 8 septembre 2017

Paula Hawkins : Au fond de l'eau

     "Au fond de l'eau", le second et dernier roman très attendu de Paula Hawkins (La fille du train, dans le blog) est un thriller sur fond de drame familial.
     Julia, il faut l'appeler Jules, revient au pays suite à l'annonce du décès de sa sœur Nel avec laquelle elle était fâchée depuis de nombreuses années. Nel laisse Lena, une jeune adolescente très perturbée par la mort brutale de sa mère d'autant plus que sa meilleure amie a disparu aussi dans la rivière quelques mois plus tôt.
     Nel est morte noyée et certains éléments laissent à penser à un suicide.
     L'ambiance très particulière de cette petite bourgade anglaise, Beckford, là où coule une rivière nous saisit dès les premières pages.
     L'eau est partout dans la ville, et la rivière devient le personnage clef de l'histoire, il y a même le bassin aux noyées qui alimente de nombreuses histoires plus ou moins vraies, plus ou moins effrayantes.
     Pourtant, la rivière et l'eau ne l'effrayaient pas, elle nageait tous les jours et étaient en train d'écrire un livre sur toutes les histoires de ces femmes noyées...
     Chaque chapitre est consacré à un protagoniste de l'histoire et de Beckford, où tout le monde se connaît, s'épie et se raconte.
     Ils sont nombreux à prendre la parole et à parler des événements récents et anciens. Secrets de famille, secrets d'amour, douloureuse violence familiale, tout est prétexte à instiller un malaise opaque et étouffant.
     Chaque famille panse ses blessures et les non-dits reviennent hanter les lieux, la rivière coule toujours mais renferme aussi les tourments de chacun.
     C'est un livre qui se lit facilement et qui est prenant par son ambiance et par les personnages, ceux qui restent au pays et qui portent la douleur du souvenir.
     Ce roman choral peut toutefois dérouter le lecteur par le nombre important de personnages et de témoignages. Chaque chapitre est consacré à une personne du village, mais c'est court à chaque fois et le lecteur avance facilement.
     Les détails nombreux et la construction du roman participent sans doute à l'anticipation de la découverte de l'énigme mais la lecture reste très agréable.
     Un bon roman à découvrir.
Paula Hawkins - Au fond de l'eau - Editions Sonatine - Traduit de l'Anglais par Corinne Daniellot et Pierre Szczeciner - 407 Pages - 22 € - Rentrée littéraire 2017


Aucun commentaire: