Non, je n’oublierai jamais la baie de Rio

La couleur du ciel le long du Corcovado

La Rua Madureira, la rue que tu habitais

Je n’oublierai pas pourtant je n’y suis jamais allé



mercredi 29 novembre 2017

Colson Whitehead : Underground Railroad

     Dans son dernier roman aux critiques très élogieuses, Colson Whitehead, explore l'histoire de l'Amérique à travers son peuple aux  origines multiples.
     Au 19ème siècle, dans une plantation de coton d'un état du Sud où elle est née, Cora une très jeune esclave, décide de s'échapper.         La violence y est implacable et l'exploitation inhumaine des esclaves par  les frères Randall la pousse à sauver sa vie pour rêver d'un avenir meilleur.
     Avec un autre esclave et aidés par des abolitionnistes blancs, ils vont utiliser le réseau mis en place à l'époque fait de routes, de chemins, de chaîne humaine pour fuir : "L'Ungerground Railroad". 
     Réseau mythique et réel à la fois, sa métaphore nous plonge dans la terreur quotidienne d'une population asservie, battue, affamée, torturée,vendue dans une Amérique aux valeurs humaines oubliées.
     Un fouet dans une main et la bible dans l'autre, on marque au fer, on vend et brade dans un but de production intensive et de reproduction humaine.
     Les esclaves passent des mains de propriétaires impitoyables, à celles d'une population raciste pour finir traqués par des chasseurs d'esclaves brutaux, avides de récompense.
     C'est dans ce monde là, que Cora, la petite fille d'esclaves, courageuse et lumineuse nous emporte dans son échappée belle vers la liberté.
     L'auteur nous plonge dans l'histoire du mal et de la violence qui remontent loin sur ces terres du nouveau monde où les Indiens ont été massacrés.
     Le livre possède le souffle puissant du témoignage de l'histoire. Très bien renseigné, Whitehead n'a pas peur de livrer les descriptions des mouvements de haine et de violence à l'encontre des noirs.
     Le peuple blanc effrayé du nombre croissant de la population noire, s'abandonne légitimement au déchaînement des tueries et de la haine.
     L'écriture fluide est précise et l'histoire permet de mettre au jour le tournant de l'histoire de l'esclavage en Amérique, un pays qui n'en a pas fini avec la ségrégation raciale.
     J'ai trouvé particulièrement émouvant et glaçant les avis de recherche d'esclaves en exergue de chaque chapitre. Ils rendent les personnages sublimes dans leur profondeur.
Colson Whiteheak - Underground Railroad - Editions Albin Michel - Traduit de l'Américain par Serge Chauvin - Parution 23 Août 2017 - 402 Pages - 22.90 €















Aucun commentaire: