Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




dimanche 5 octobre 2008

Ian McEwan, Amy Bloom, Kate Atkinson


J'ai lu beaucoup ces derniers temps avec plaisir et aussi avec envie de partager ces émotions et ravie de découvrir des auteurs, des héros nouveaux et de me dire encore une fois que la magie des mots reste toujours très forte.
3 livres, 3 auteurs et 3 histoires magnifiques, fortes et différentes pour des moments de lecture intenses et privilégiés.
Le premier, Ian McEwan "Sur la plage de Chesil" : le livre nous transporte en 1960 dans la très puritaine Angleterre où Edward et Florence se retrouvent le soir de leur nuit de noce sur cette fameuse plage. Un voyage au bout d'une nuit inoubliable où justement rien ne s'est passé et où tout est arrivé. Ces deux jeunes gens s'aiment, ils sont vierges tous les deux et ce rien est analysé, décortiqué par l'auteur. Tout, absolument tout est dévoilé : leurs fantasmes, leurs peurs, leurs dégoûts, leurs blocages... Rien n'est dit et pourtant... Un phrase à la fin , une petite phrase résume très bien ce livre où la tension augmente sans cesse jusqu'à l'explosion finale : "Voilà, se dit l'un des deux personnages. Voilà comment on peut radicalement changer le cours d'une vie : en ne faisant rien." Admirable ce drame de l'ignorance et de l'innocence.
Le deuxième, "A quand les bonnes nouvelles" de Kate Atkinson est un roman vif, caustique, souvent drôle avec des personnages très attachants ayant des bleus un peu partout !
Pour résumer l'histoire commence 30 ans plus tôt où l'homicide d'une femme et 2 de ses enfants plongent une famille dans le néant, seule Joanna en réchappe et on la retrouve médecin et mère d'un bébé adoré. Autour d'elle, la baby sitter Reggie qui vient de perdre sa mère et qui s'attache férocement à Joanna et son bébé et d'autres personnages trop blessés par la vie. Mi roman policier, mi roman psychologique ce livre nous scotche par son écriture vive et absolument délicieuse !
Le troisième nous immerge dans la misère des quartiers de New york que découvre Lilian seule survivante des progroms russes en 1924. Elle n'a plus rien à perdre et se lance dans l'aventure du rêve américain. Elle rencontre de vrais amitiés, de fausses solidarités, de vrais souteneurs, la violence de cette vie d'immigrée, des protecteurs. Apprenant que sa fille peut encore être vivante elle quitte tout et entame de New York jusqu'au bas fond de Seattle pour arriver en Alaska une quête afin de retrouver sa fille mais aussi sa place. Elle va y rencontrer l'amour. Ce roman est d'une véritable force au fur et à mesure de cette longue marche entreprise par Lilian. On voudrait tant la soutenir mais elle y arrive toute seule. C'est très beau.
Vraiment ces 3 livres sont terriblement forts et surprenants d'intelligence et de beauté.
A lire absolument !
Bientôt je vous parlerai du dernier livre d'Haruki Murakami "Saules aveugles, femme endormie".
Une autre histoire ou plutôt avec Murakami une autre poésie....

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Enfin des news!! C'est curieux, coment j'ai fait pour ne pas voir le troisiéme? *lol*

Il faudrait qu'on partage nos observations sur nos lectures, un de ces jours.

Bisous,

Sam.

Ma a dit…

merci pour ton mot
le troisième est à lire vraiment
pour les observations à partager c'est quand tu veux !
bisous