Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




mardi 21 octobre 2008

Orphée aux enfers....à Naples

C'est dans un univers bouillant, dense et envoûtant que nous plonge le dernier roman de Laurent Gaudé : "La porte des enfers". Alternant ombre et lumière, calme et frénésie mentale, espoir et désespoir sans fond, ce récit est absolument obsédant. Pippo le fils de Matteo et Giuliana meurt sous les yeux de son père, sous les balles d'un réglement de comptes entre mafiosi. La douleur s'abat sur ce couple, "donne moi celui qui l'a tué ou rends moi mon fils" voilà ce que demande Giuliana à Matteo. On revit avec Matteo la scène de la mort de son fils évaluant seconde après seconde la possibilité de le sauver, on souffre avec Giuliana de cette insoutenable et brutale disparition. Alors, Matteo nous entraîne dans ses errances, nous partageons ses rencontres avec des êtres aussi inoubliables les uns que les autres. Il doit y avoir une porte au bout de cette nuit.
Matteo va la trouver et descendre les marches qui le conduiront vers son fils.
La mort accompagne chaque page obsédante, cruelle et ironique.
La vengeance ne guérira pas Matteo et Giuliana de la mort de leur fils, la douleur restera à jamais dans leur corps, dans leurs vies.
C'est un livre très fort sur la désespérance la plus totale face à la disparition des êtres chers.
Un beau moment de lecture.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Une bien triste réalité, qui nous rappelle que c'est toujours trés dur pour ceux qui restent, et ce, peu importe le milieu. Que l'on soit brigand ou de bonne famille, les choses vont de même, surtout face à la mort d'un enfant.

Bisous;

Sam.

Anonyme a dit…

A quand un nouveau titre?
N'oublie pas qu'à la fin de la semaine, les Sorciers et les Sorcières sont de sortis. Penser à préparer le bol à bonbons!

Bisous,

Sam.

Joy a dit…

J'adore le poème de Rimbaud .... c'est vraiment touchant. ça me donne envie de redonner des cours de littérature française. J'en ai marre d'enseigner le passé composé!!!

Ma a dit…

merci c'est vrai que Rimbaud c'est le plus grand, c'est vraiment trop beau

Ma a dit…

merci sam pour tes messages, le prochain livre c'est pour bientôt
en ce moment je suis dans les critiques de livre pour les achats
il y a des choses excellentes
à bientôt