Non, je n’oublierai jamais la baie de Rio

La couleur du ciel le long du Corcovado

La Rua Madureira, la rue que tu habitais

Je n’oublierai pas pourtant je n’y suis jamais allé



jeudi 23 avril 2009

Tom Rob SMITH : Enfant 44

Le premier roman de cet écrivain est un thriller oppressant et haletant où la peur est présente à chaque ligne.
L'histoire se déroule dans la Russie stalinienne en 1933 et 1953, Léo travaille pour le MGB police d'état chargée du contre espionnage. Zélé, impitoyable il applique à la lettre les principes dictés par l'Etat. Il arrête, torture, humilie sans état d'âme, véritable machine à broyer les consciences. Quand le fils de son ami est retrouvé mort, Léo doit faire face au doute de la famille qui pense à un assassinat. Mais dans un état sans classes, le crime n'existe pas. Avec la traque de ce tueur en série, commence alors pour Léo la remise en cause de l'intérêt du pays et de la grandeur de la révolution, véritable
La réussite de ce livre est la description de la vie d'un homme Léo, farouche défenseur du communisme stalinien, et de sa prise de conscience qui fissurera ses certitudes et fera basculer sa vie.
Un roman très fort et très fouillé avec un regard très implacable sur une longue page d'histoire de la Russie. Portraits d'hommes et de femmes pris dans la tourmente d'une politique, qui pour survivre seront capables de mensonge, trahison avec un dégoût de soi toujours plus fort.
Peinture sombre et témoignage poignant sur une société où l'homme devient le plus grand danger pour l'homme, ce roman est saisissant. A lire absolument.

Aucun commentaire: