Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




vendredi 12 octobre 2012

Jim Harrison : Grand Maître

      Dans son dernier livre, Jim Harrison notre Big Jim met en scène un héros vieillissant, Sunderson, un inspecteur de police tout juste retraité. Il veut terminer sa dernière enquête, capturer Le Grand Maître, un gourou complètement pervers.
      Du Michigan, pays cher à l'auteur, au Nebraska, cette poursuite sera  pour Sundernson l'occasion de faire le bilan de sa vie  et de noter sur un carnet, à la manière d'un vieux sage, ses impressions sur le monde. Aidé par une jeune voisine de 16 ans, spécialiste informatique, et d'un vieil ami il mène sa dernière traque.
      Ce n'est pas un roman policier, le récit donne la parole à un héros déprimé suite à son divorce, victime de crise de goutte et capable de tous les excès et abus qu'ils soient culinaires, alcoolisés ou sexuels. Jim Harrison , par la voix de son double littéraire amoureux comme lui des grands espaces, de la nature, des oiseaux et passionné de l'histoire des Indiens, en profite une fois de plus de fustiger une Amérique depuis longtemps sur le déclin.
       Jim Harrison nous explique que face à la vieillesse, un homme peut entreprendre une quête spirituelle.
Tout au long de ce voyage à travers un paysage à couper le souffle, il nous sert une prose claire, lucide et d'un humour féroce pour dénoncer les mensonges d'un pays face à ses crimes, son histoire ancrée dans la violence et l'argent comme seul moyen de reconnaissance.
      Harrison n'a rien perdu de son énergie maniant le ton cru et même vulgaire, et  les descriptions d'un grand niveau littéraire de l'Histoire et la nature sont d'un grand niveau littéraire. Il fait de ce roman un témoignage impitoyable d'une société américaine, uniquement capable "de prendre son flingue et de tirer sur tout ce qui bouge".
   .

1 commentaire:

Le Bouquineur a dit…

J'ai bien aimé le roman, mais j'admets que ce n'est pas l'un de ses meilleurs bouquin. En tout cas un bon moment de lecture.