Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




lundi 8 septembre 2014

David Foenkinos : Charlotte

     Les romans et personnages de David Foenkinos expriment souvent la légèreté décalée et pleine d'humour.
     Avec son dernier roman, Charlotte, il signe une autobiographie profonde et livre le portrait fascinant d'une jeune femme qui l'obsède.
     Nous découvrons la vie brève et intense de Charlotte Salomon, artiste-peintre juive assassinée par les nazis à 26 ans alors qu'elle était enceinte, dans un camp de concentration à l'automne 1943.
     A la découverte de son oeuvre picturale unique, Leben oder Theater, Foenkinos est entré dans une quête éperdue pour faire revivre à travers ses mots et sa poésie, l'existence de Charlotte.
     Des phrases courtes finissant par un point qui balaie les atermoiements, des paragraphes qui s'enchaînent dans une fin illuminée par l'oeuvre de l'artiste et l'hommage rendu par l'auteur font de ce livre un hymne à la vie et à la mémoire.
     Les vers rythment avec justesse ce long poème narratif aux allures de tragédie.
     Le lecteur découvre la famille meurtrie par les suicides successifs, comme celui de la mère de Charlotte quand elle avait 10 ans.
     Après une adolescence passée à Berlin, la jeune fille brillante étudiante aux Beaux-Arts, se voit exclue par les nazis des écoles et de la vie sociale.
     Après avoir été follement amoureuse, elle est contrainte de se réfugier dans le sud de la France où elle créera dans son exil une oeuvre autobiographique résolument nouvelle.
     Elles confient ses toiles à son médecin traitant et son père ayant survécu à la guerre les mettra en lumière lors d'une exposition à Berlin.
     Foenkinos nous entraîne dans la vie brisée d'une jeune femme ayant aimé passionnément. Sa vie remplie d'événements et de personnages attachants aux destinées souvent tragiques a nourri son oeuvre.
     C'est très émouvant l'obsession de l'auteur pour ce destin de femme allant jusqu'à mettre les pas dans ceux de Charlotte  pour aller à sa rencontre.
      A travers la vie et l'oeuvre de cette  artiste lumineuse, David Foenkinos pose un autre regard sur la Shoah, celui d'une émotion personnelle.

Aucun commentaire: