Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




dimanche 12 avril 2015

Caroline Tiné : Le fil de Yo


     Depuis deux ans, Yo travaille comme infirmière psychiatrique dans une clinique pour dépressifs. Elle s'occupe de malades avec leurs phobies, leurs phases de délires, leurs tocs mais aussi leurs moments de calme où ils se trouvent confrontés à une grande détresse.
     La prise en charge de ses "fous", comme elle les appelle simplement, l'aide à combler ses vides et à tenir à distance un passé trop lourd à porter.
     Atypique dans ses méthodes, Yo fait pourtant preuve d'une grande empathie et d'une écoute remarquable vis à vis de ces personnes souffrant de fêlures profondes. Sensible, elle est très efficace pour soulager leurs angoisses. Les fameux mots qui savent soigner les maux.
     Mais la psychologie de Yo ne s'arrête pas à la porte du pavillon bleu dont elle a la charge. Le soir, elle se rend dans son café préféré et là, à sa façon elle apporte douceur et calme.
     Deux univers se côtoient et se rencontrent.
     La clinique psychiatrique qui représente un monde où les patients souffrent mais guérissent aussi, parfois et le monde de Yo, fragile et forte à la fois, qui  apporte légèreté et calme dans leur souffrance.
     L'arrivée d'une nouvelle malade, Agathe, vient perturber l'équilibre de Yo et secouer son "fil"intérieur qui la maintient droite.
      Ecrit avec beaucoup de sensibilité et de vérité, Caroline Tiné a su avec un thème lourd, comme la maladie et les désordres psychiatriques, nous raconter des moments de vie de grande beauté.
      Les personnages sont attachants, douloureux dans leurs angoisses et lumineux quand la lucidité revient et il en ressort une étonnante impression de calme à la lecture de ce livre.
      Yo, jeune femme dont on connaît au fil des pages sa vie déjà trop remplie, fait partie de ces personnes que l'on rencontre et que l'on croit forts, alors qu'ils ne sont que larmes et fêlures.
       Dans ce roman doucement mélancolique, le lecteur laisse ses préjugés sur la folie, fascinante et effrayante,  pour l'aborder d'une manière humaine.
       Un livre construit de façon claire avec des chapitres courts, à l'écriture très délicate.
       Une découverte intéressante.
Caroline Tiné - Le fil de Yo -  Editions JC Lattès - 250 pages - 18 Euros

Aucun commentaire: