Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




mercredi 18 novembre 2015

Laurent Seksik : L'exercice de la médecine

     Léna vit à Paris où elle exerce dans un grand hôpital la spécialité de cancérologue. Médecin réputé, elle mène une vie plutôt solitaire, meurtrie par une douloureuse histoire d'amour.
     Elle s'occupe de son père Tobias. Arrivé à la fin de sa vie, il a toujours inculqué à sa fille l'amour de la médecine. Un art et une passion qui se transmettent dans la famille Kotev depuis plusieurs générations. 
     En traversant les époques et les pays du fonds de la Russie à Berlin, en passant par la Provence, le lecteur suit la destinée des juifs d'Europe, éternels fugitifs, éternels maudits.
     Des époques sombres qui montrent combien la barbarie a toujours un visage humain.
     Dans la Russie tsarine, Pavel parcourt la campagne pour sauver des vies. Les juifs sont cantonnés à un territoire et la moindre félure dans le pouvoir entraîne des représailles envers les juifs, coupables de tous les maux. 
    A Berlin, son fils aîné, Mendel, âgé de12 ans poursuit des études que la Russie leur refuse. Le IIème Reich protège et donne la liberté aux juifs.
     Mendel, accompli le rêve de son père en devenant professeur de médecine à l'hôpital de Berlin. Il ne reverra jamais sa famille assassinée dans un pogrom.
     Les nazis au pouvoir l'obligent à se réfugier en provence avec sa femme et son fils, Tobias.
     Tobias ne pourra pas être médecin en raison de  la folie nazie,mais reste ancré en lui ce savoir, cet amour de la médecine à transmettre absolument.
     Léna l'accomplira elle aussi, et l'occasion lui sera donnée de retrouver une partie de la famille restée en Russie, elle aussi médecin dans l'âme.
     Livre étonnant et bouleversant, qui rend hommage à ces hommes et ces femmes qui consacrent chaque jour à soigner, à sauver des vies.
C'est une profonde observation de l'exercice de la médecine, et de la profonde humanité de ceux qui la pratiquent.
     Plusieurs réflexions habitent cet ouvrage intelligent.
     La part du savoir mais aussi son impuissance et ses limites, la transmission et le devoir de mémoire, l'héritage familial comme un fardeau ou comme une force pour entreprendre.
     Et puis l'auteur dans sa profonde sensibilité et la justesse de ses mots, nous met face à l'Histoire en parcourant l'histoire de cette famille juive dans la tempête qui s'est abattue sur l'Europe et qui à travers le temps s'abat sur eux.
     Rester humain, rester vrai c'est le message de ce livre et ça fait du bien.
Laurent Seksik - L'exercice de la médecine - Editions Flammarion - 380 pages -  20 Euros

Aucun commentaire: