Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




vendredi 27 novembre 2015

Marisha Pessl : Intérieur nuit

     Sept ans après son premier et talentueux roman (La physique des catastrophes), Marisha Pessl revient avec un nouveau registre, celui du thriller. Tous les ingrédients sont là. Suspens, mystère, rebondissements à n'en plus finir. 
     Scott est un reporter sur la touche depuis sa dernière interview en 1979, du maître du film d'horreur, le réalisteur Cordova où il a été piégé dans ses informations. 
     Mythique et très diabolique, Cordova  ne livre rien de sa vie très privée. Ses films parlent pour lui et dans ce domaine , ses fans ont beaucoup d'imagination.
     Le suicide de sa toute jeune fille, Ashley, pianiste surdouée, donnera l'occasion à Scott de savoir qui est véritablement Cordova, quels étaient les rapports entre le père et sa fille, et que devient le réalisateur, où est-il ?
      Aidé par deux jeunes qui ont vu Ashley quelques jours avant sa mort, il va mener dans les profondeurs d'une enquête qui les obligera à se dépasser.
     Ecrit de façon très cinématographique, l'auteur a fait beaucoup de recherches sur le cinéma, sur la magie.
     Le roman est dense et ressemble à une quête où chacun va se découvrir, et où le malaise persiste jusqu'à la fin dans la recherche de Cordova.
     L'originalité de ce roman initiatique et rempli de mystère, tient dans les pages de documents officiels, extraits de site internet qui mène le lecteur à suivre l'enquête en rendant les personnages réels.
     Peut être un peu trop long, trop de rebondissements aussi qui repoussent à chaque fois la découverte de la vérité et beaucoup de mots en italique mais il faut reconnaître que ça ne gêne pas. La construction littéraire est intéressante.
     Un thriller romanesque à l'humour noir qui frôle le fantastique de façon très sophistiquée.
     Et puis il y a New-York, ville sublimée remplie de délires et de fantasmes, qui nous fait vibrer tout au long de ce récit.
     A lire comme une expérience.
Marisha Pessl - Intérieur nuit - traduit de l'anglais (américain) par Clément Baude - Editions Gallimard - 720 pages - 24.90 Euros




Aucun commentaire: