Non, je n’oublierai jamais la baie de Rio

La couleur du ciel le long du Corcovado

La Rua Madureira, la rue que tu habitais

Je n’oublierai pas pourtant je n’y suis jamais allé



mardi 30 avril 2013

Anna Funder : Tout ce que je suis

A travers deux voix, celles de Ruth et d'Ernst, l'auteur évoque le destin tragique de jeunes berlinois emportés par la  montée du nazisme et  la folie meurtrière d'Hitler.
La voix de Ruth, dans le présent remonte le passé et revisite les évènements tragiques vécus avec ses compagnons. Celle d'Ernst surgit du passé nous parle d'un autre passé plus lointain.
Ces souvenirs d'avant guerre se croisent et nourrissent un récit vif donnant une dimension exceptionnelle aux personnages, surtout à celui de Dora. Femme fascinante, socle de la résistance à Hitler elle reste à jamais  une femme libre allant au bout de ses convictions et de sa foi dans un monde nouveau.
Contraints à l'exil, en Angleterre, en France et aux Etats Unis, ces jeunes allemands n'auront de cesse d'alerter l'opinion publique, au risque de leur vie,  de la politique menée par Hitler  et de ses monstrueuses ambitions guerrières. Menacés de mort, déchus de leur nationalité, sans papier ils ont mené un combat d'humanité.
Ruth est une vieille dame maintenant, elle se souvient et raconte le passé. Ses souvenirs font revivre, Dora, sa lumineuse et brillante cousine. Ernst, l'illustre écrivain et poète avant tout socialiste, Hans son mari, journaliste , tous  chassés du pays pour s'être opposés à Hitler sont évoqués avec beaucoup de nostalgie et de souffrance.
Les deux voix alternent le temps, passé et présent se conjuguent pour faire revivre des personnages courageux broyés dans une humanité qui sombre.
Le personnage de Dora est magnifique et l'auteur par son style limpide et intelligent lui rend un hommage éblouissant. Femme amoureuse, femme engagée, elle devient dans ce livre le symbole de la femme qui assume ses choix même au prix de sa vie.
C'est un très beau roman tiré de faits réels et qui est un véritable témoignage sur l'engagement, la trahison des hommes et des pays devant l'inimaginable à venir.   




Aucun commentaire: