Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




lundi 8 mars 2010

Hedi Kaddour : Savoir-vivre

Le roman se passe à Londres, en 1930 où un journaliste français Max et une chanteuse américaine Léna assistent au défilé du mouvement fasciste britannique. A cette occasion ils font la connaissance du Colonel Strether héros de la bataille de Mons et prêt à défendre les valeurs de l'empire britannique par la mise en place d'un parti politique en lutte contre les rouges. Il accepte de répondre aux questions du journaliste.
Kaddour nous entraîne dans les histoires mouvementées de ces 3 protagonistes et nous suivons les coups de coeur et d'amour de la belle américaine et de Max son ancien amant. Sur un fond d'opéra, nous assistons à la fin de sa romance avec un pianiste beaucoup plus jeune qu'elle. Vient ensuite le parcours du colonel. Il se raconte avec une certaine réserve, il reste énigmatique. Et puis au coeur de ce roman l'histoire d'une femme Gladys dont le mari meurt dans les tranchées et qui est un peu celle de toutes les femmes qui ont du apprendre à se débrouiller seule.
Ces histoires qui se côtoient nous déroutent un peu. Quel lien ont elles ? Le style de Kaddour est si fort que le lecteur est maintenu dans l'histoire et ne peut lâcher.
L' énigme sera dévoilée dans les toutes dernières pages et je n'en dirai pas plus, une chute comme doivent en rêver beaucoup d'écrivains, mais j'ai du savoir-vivre et je vous laisse le soin de la découvrir.

1 commentaire:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.