Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




lundi 26 janvier 2015

Laurent Gaudé : Danser les ombres

                                                   
     Après 5 ans d'absence, Lucine retrouve Port au Prince. Elle avait mis sa vie entre paranthèses pour aider sa jeune soeur, Nine,  à élever ses deux enfants nés de deux pères différents.
     Rebelle et trop belle, Nine a subi l'amour et la violence des hommes et à la lisière de sa folie elle en est morte.
     Lucine doit annoncer la nouvelle au père de l'un des enfans et à cette occasion elle va retrouver et renouer avec sa ville, redécouvrant son existence pour un temps délaissée.
     Dans cette grande ville puante et grouillante, elle pense pouvoir recommencer à nouveau et reprend contact avec tous ses amis étudiants de l'époque.
     C'est dans un ancien bordel, dénommé Fessou, qu'elle est hébergée.
Ressurgissent alors les ombres et la misère du passé.
     Activistes politiques, ils étaient tous en lutte contre les dictatures successives mises en place au prix du sang et de la torture.
    Aujourd'hui apaisés, ils composent le présent avec le passé dans d'interminables discussions faisant apparaître un nouveau possible.
   Mais c'est sans compter sur cette indomptable nature que les Haïtiens connaissent si bien et qu'ils arrivent à accepter et comprendre grâce à toutes leurs croyances.
     Dans une langue comme toujours envoûtante et un style reconnaissable, Laurent Gaudé habité par les cataclysmes naturels et surnaturels nous plonge à nouveau dans une histoire où le magique se joue de nous.
     Comme à son habitude, il nous entraîne sur les pas de personnages aux fêlures profondes, victimes ou bourreaux, ils sont habités par cette île, pétris de cette tradition vaudou. Chacun son histoire, chacun son chemin.
     Le tremblement de terre de Janvier 2010 les mènera tous ensemble dans une marche macabre et rédemptrice à la fois.
    Ils danseront les ombres, une dernière fois, reverront leurs morts et les laisseront partir enfin pour que vivent les vivants.
    Laurent Gaudé nous trace un portrait de Haïti historique, social et humain. L'île ensorcelle avec ses rites et ses superstitions, ses personnages sont remplis de tous les contrastes.
    Entre luxe et misère, dignité et blessure, les contrastes révoltants nous racontent une histoire à jamais recommencée.
Laurent Gaudé - Danser les ombres - Editions Actes Sud - 256 pages - 19.80 Euros

2 commentaires:

Marie-Claude Rioux a dit…

J'ai très très hâte de le lire. J'attends qu'il arrive au Québec!

Marie a dit…

ohh ça fait plaisir un message de si loin
merci Marie Claude de vous arrêter sur mon blog
C'est un livre envoûtant
bonne lecture
et à bientôt
marie