Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara

Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante, ravie épanouie

Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara...




dimanche 30 avril 2017

Otsuichi : Rendez-vous dans le noir

     Une découverte d'auteur quand elle fonctionne c'est un plaisir, et Rendez-vous dans le noir de l'auteur japonais Otsuichi en fait partie.
     L’héroïne Michiru vit seule depuis la mort de son père. Victime d'un accident de la route, elle a perdu la vue. 
     Quelque fois son amie, Kazue, lui rend visite et l'accompagne pour faire les courses ou marcher un peu, sinon la solitude et le noir l'accompagnent.
     Dans sa maison, elle a organisé son existence dans une sorte de rituel monacal dont elle ne veut pas sortir. 
     Un jour pourtant, elle perçoit une présence, un souffle, une cassure dans le rythme, une vibration dans l'air ou sensation différente. 
    Elle habite près d'une gare où un meurtre a été commis et l'assassin est activement recherché.
     Alors est elle en danger ? Non  bien sûr que non, je ne vais pas le dire...
     Il y a dans ce thriller psychologique, un raffinement et une épure digne des romans japonais.
     Malgré, un suspense angoissant, une douceur émane des personnages, rien n'est frontal tout est à découvrir.
     La force de ce roman est dans l’extrême fragilité de Michiru qui va malgré cette indicible présence continuer comme si de rien n'était et faire preuve de délicatesse et de compréhension.
     C'est aussi une réflexion sur la solitude, l'enfermement, l'isolement et la rencontre inattendue.
     L'auteur prend le temps de nous présenter les personnages avec leur questionnement et nous prenons le temps d'observer.
     L'intrigue est subtile et le dénouement nous surprend. Alors ? à lire. 
Otsuichi - Rendez-vous dans le noir - Editions Picquier/Poches 2014  - Traduit du japonais par Myriam Dartois- Arko - 208 Pages - 8.50 €
         

Aucun commentaire: